DISCUSSIONS en cours

... et les fourmis, et les araignées, etc. etc.

Par • Mardi 30/08/2005 • Version imprimable mouche

Thème cliquable : -
Terrifiante, cette bestiole, non
.?
Depuis que j'habite cet appartement, je subis régulièrement des invasions de mouches.
Pourquoi
.? Je n'en sais rien.
J'ai suspecté les bouches d'aération (c'est un immeuble moderne, il y a des prises d'aération dans la cuisine, la salle de bains, etc.)
.: ce n'est pas ça.
J'ai suspecté le vide-ordures (super pratique, un vide-ordures, cela compense largement une modernité qui ne rime pas forcément avec charme esthétique)
.: pas ça non plus.
Les
plantes.: j'y ai cru un moment parce que les mouches volaient beaucoup autour du ficus, mais maintenant il n'est plus là et elles y sont toujours.
Peut-être alors...

... ce charmant animal qui répond au doux nom de
.?
Bof, pas sûr, car on avait déjà ce lapin dans notre
précédent appartement et on n'avait pas de mouches.
Ces mouches sont insupportables car elles ne sont pas comme les petites mouches gentilles dont les déplacements gracieux font guili-guili sur votre bras ou votre mollet pendant que vous êtes tendrement abandonné à une petite sieste.
Non, ces mouches-là doivent avoir des pieds fourchus ou je ne sais quelles chaussures à crampons.: quand elles se posent sur la peau, elles piquent presque, c'est très désagréable.

Celles qu'on a en ce moment sont vraiment bizarres
.: elles me foncent dessus au lieu de s'enfuir quand je m'approche, elles se cognent dans mon visage, elles se posent sur les parois des casseroles bouillantes quand je fais la cuisine et volent autour de moi en permanence, elles sont comme aimantées par tout ce qui fait fuir une mouche normale. Quand on ne vit pas cette agression perpétuelle, on peut difficilement imaginer l'état de stress que ça procure.
Moi, c'est simple, je deviens folle. Quand j'ai entendu un bzzzzz sourd et affolé dans mes cheveux hier, c'en a été trop. J'ai eu recours à mon instrument fatal
.: celui qui résout tout.!
Un aspirateur 1
.200.watts, ni plus ni moins.
En effet, je ne supporte pas d'empuantir l'atmosphère avec de l'insecticide ; quant aux tapettes à mouches qui laissent des cadavres écrasés tout le long des murs, très peu pour moi.
Alors que l'aspirateur, quel bonheur
.! Vous aspirez en vitesse l'objet ou la personne dont la présence vous semble incongrue, et hop, vous voilà débarrassé.
Cruel
.? Je n'y peux rien, que voulez-vous, c'est trop minant. Elles ne veulent pas fuir, alors il faut bien qu'elles disparaissent d'une manière ou d'une autre.
Etudions-les un peu, ces misérables enquiquineuses
.:

C'est fascinant, cette manip. Rapidissime, vif et habile. Je ne sais pas comment elle fait pour ne pas s'emmêler, c'est tellement fin.

Tiens mais qu'est-ce qu'elle fait
.? Elle lève carrément ses pattes arrière jusqu'à son postérieur. Dites-moi, c'est souple ces petites bêtes-là.!
Et allez donc, devant tout le monde. Et en ayant oublié le papier, j'ai honte pour elle.

Ensuite, elle n'a plus qu'à se refrotter les appendices, vive l'autonettoyage. Avouez que c'est quand même intéressant à regarder
.:

Aïe, elle a vu que je l'observais, elle n'a pas l'air contente
.:

Représailles immédiates
.! En un éclair, elle a fait volte-face, m'a tourné le dos, et prout :


Ces inconvenances répétées me conduisent à penser qu'il s'agit d'un mâle.
Maintenant qu'elle s'est dégagé l'intestin, elle se frotte les mains et s'apprête à faire un peu d'escalade.:

Et voilà
.: fait.!
Et depuis le sommet, on contemple son oeuvre avec satisfaction... Similitude étonnante entre l'homme et la mouche.

Dites, vous savez quoi ? Je crois que je commence à m'attacher.
Eh oui, quand on prend le temps de regarder, souvent on finit par aimer...

Bon allez, t'es mignonne, tu vivras. Va donc te faire voir ailleurs pendant que je m'occupe de tes copines.
(Ce qu'elle fait. Elle comprend ce que je lui dis en plus, c'est dingue ça !)

Bon passons aux choses terribles, voici le spectacle ordinaire auquel on a droit au-dessus de la cuisinière
.:

C'est vraiment intolérable. Je fais vrombir l'aspirateur et je dirige le tuyau vers les deux indésirables.
Flûte, raté
.! Elles ont fichu le camp comme l'éclair. Car en plus, elles mutent, ces teignes. Alors que celles d'il y a trois mois se laissaient aspirer sans problème, celles-ci sont beaucoup plus vives et réactives. Elles se sont adaptées à mon mode d'éradication.: quand elles sentent l'aspiration venir, elles bondissent et essaient de me blouser à coup de loopings et de zigzags — et je dois reconnaître qu'elles y parviennent de plus en plus souvent.
Bon bref, une fois que j'en ai aspiré quelques-unes, voici ce que je fais pour abréger leurs souffrances (et un petit peu aussi pour éviter qu'elles ne ressortent de l'aspirateur, je le confesse)
.:

Je projette u
n petit coup de "pschittt" dans l'aspirateur encore en marche (comme ça, pas d'insecticide dispersé dans la pièce).

6/11/2005 - Attention, mise en garde : Barou m'a laissé sous cet article ce commentaire qui, je pense,  vous dissuadera de pulvériser de l'insecticide dans votre aspirateur :

J'ai déjà expérimenté le fait d'aspirer des mouches avec un aspirateur il y a quelques années. J'ai aussi voulu pulvériser un peu d'insecticide dans l'aspirateur avant de l'éteindre.
En fait, il ne faut pas le faire car c'est dangereux. En effet, le gaz qui sort de la bombe et inflammable et le moteur de l'aspirateur produit des étincelles.
Dans mon cas, l'aspirateur à carrément explosé. Plusieurs pièces en plastique sont parties. Après avoir essayé de tout remonter, il fonctionne encore mais fait parfois de bruits bizarres.
Donc attention ...

(Merci vraiment, Barou !)

Tiens allez, celle-ci, elle va y passer. Elle passe son temps à aller asticoter
Chabichoute dans sa cage (Chabichoute qui, pauvre bête, ne peut ni se défendre ni s'enfuir). Remédions à cette injustice de la condition lapine tout en admirant au passage cette magnifique bouche d'aération dont je vous parlais tout à l'heure.:

Et celle-là aussi, tenez, qui tournicote sans trêve autour du nez et des oreilles
de la pauvre Chabichoute. Aïe, c'est plus dur, il va falloir que j'aspire la mouche sans le torchon.:

Je l'ai eue aussi, mais après une longue et pénible poursuite.
Et alors que je suis devant mon ordinateur à transférer les photos de ma récente partie de chasse, une survivante s'est installée là pour regarder
.:

Sans mentir, elle est restée sur l'écran au moins un quart d'heure. Je lui ai laissé la vie sauve car à nouveau, à force de l'avoir là toute calme et gentille comme un petit animal de compagnie, je m'y suis attachée.

Dernière illustration des faits désagréables liés à la présence de ces mouches. Qu'est-ce que j'ai trouvé entre-temps sur le bord de l'évier
.?

Eh oui, morte de mort naturelle
.! Franchement, ça fait un peu négligé dans un appartement par ailleurs si irréprochablement tenu. Il ne manquerait plus qu'elles viennent mourir sur mon oreiller, tant qu'elles y sont... brrrrrrrr, j'en frémis d'horreur.
Et mon animal de compagnie qui commence à se croire tout permis, on dirait... Hé, bientôt je ne serai plus chez moi ici.!



Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez cet article


J'habite en campagne et je lutte contre les mouches depuis des decenies.

mon arsenal:
Une raquette electrique achetée 7euros à weldom, piles non incluses (mais jamais eu besoin de les remplacer après des milliers de victimes). C'est l'arme ultime, on peut meme les choper en vol, et ça marche aussi pour les tousmiques. Sportif et jouissif, propre, je dors meme avec.

Granulés jaunes: mortel, c'est un excitant sexuel qui leur fait battre le coeur à fond et elles crèvent en moins de deux. (moins de 10 euros la boite, on en a pour hyper longtemps). Je conseille de ne pas humidifier comme indiqué, même à sec c'est mortifiant.

Diffuseur electrique baygon: cher, 5 euros et quelques la plaquette, mais c'est le plus efficace de tous ceux que j'ai testé. Les mouches hésitent à rentrer, presque pas d'odeur.

Boule rouge à suspendre au plafond: discret, propre, mortel, mais j'en n'ai plus vu depuis des années en commerce.

Bandes collantes: j'ai abandonné depuis longtemps, trop dégueu.

Araignées sauteuses tueuses de mouches: Prédatrices redoutables, elle ne font pas de toile, elles sont ultra intelligentes, pas envahissantes du tout (elles courent se cacher car elles ont peur de l'homme).
Elle detecte une mouche qui se pose sur un mur à plus d'un mètre de distance
Elle fait une première approche à vitesse éclair
Puis une 2é phase d'approche à pas de loup (donc je pense qu'il s'agit d'araignées-garoup)
3é phase d'approche une fois arrivée à une dizaine de cm (facultative si elle est dejà en bonne position) elle décrit un arc de cercle autour de la mouche en marchant en crabe afin de se trouver derriere elle pour ne pas etre vue.
Attaque: en un bond fulgurant elle saisit la victime entre ses crochets (taux de réussite environ 80%)
Dégustaion rapide, puis évacuation du cadavre qu'on retrouve par terre toute ridée, littéralement aspirée de sa substance.
Remise en chasse, appétit insatiable!!...mais ne chasse qu'en plein jour, et en extérieur.
Malheureusement cette année, ma population de ces araignées à été décimée par une colonie de geckos. (mais bon, c'est joli les geckos, et ça bouffe plein d'insectes aussi)

Plante carnivore electronique Fly Catcher, efficace et rigolote, elle fait un rot quand elle bouffe une mouche.

Moustiquaire ikéa au dessus de mon lit, pas chère et assez classe.

J'essaie d'apprendre à mon chat de choper les mouches, mais elle ne le fait que quand je lui demande,  en plus quand elle y arrive et la laisse repartir. Elle le fait juste pour me faire plaisir, après elle me fait un sourire avec ses yeux et vient chercher un bisou.. Mais je ne desespère pas, même si l'apprentissage risque d'être long.

La raquette de Badminton, en cas d'invasion massive: fouetter l'air à toute vitesse de haut en bas près d'une concentration de mouches, ça coupe tout: têtes, ailes, abdomens, pattes... jouissif et super défoulant.

Le chopage de mouche manuel, j'excelle dans cet art, ceinture noire 8éDan! Voici toutes mes techniques:
Technique basique: poser sa main prête à se refermer à 15cm de la mouche. un mouvement sec et dès qu'on sent le contact sur sa peau, refermer la main de façon "étanche".
Une fois dans la main, direction dehors, le trou de l'évier, le chiotte (attention, ça nage très bien une mouche, fait prévoir de faire la grosse commission juste après, sinon la chasse ne suffira pas à les faire disparaître)
 Taux de réussite: 95%, Taux de satisfaction personnelle:33%
Le doigt qui tue: la mouche est sur un carreau, on tend son index à l'horizontale, concentration mentale rapide, et...sprotch! Demande pas mal de pratique, mais on finit par se prendre pour un maitre de kung-fu.
 Taux de réussite: 15%, Taux de satisfaction:60% (QUE 60%, car une mouche sur un carreau, on sait d'avance comment elle va finir. 100% si on y arrive au premier essai)
Le hong-kong fu-fu: (ou bien la technique de maitre yoda) Attention, il s'git là d'une technique spéciale!
Deux conditions: Etre super occupé à faire quelque chose et avoir une mouche qui virevolte autour de soi... sans quitter des yeux ce que l'on est en train de faire, jeter sa main en l'air aux confins de la limite de son champ de vision, tout en refermant sa pogne. Etonnamment ça marche mieux de la main gauche. Ca parait ultra dur, mais pas tant que ça. Le mouvement même est déclenché par un agacement extrême qui aiguise les sens et par une prémonition (un sixième sens dont la voix dit: celle-là je vais m'la faire!). De plus, le fait de la choper sur le côté et quasi derrière soi fait que l'ouie est beaucoup plus sollicitée dans cette technique que d'autres, et le fait d'avoir la mouche à la limite de son champ de vision fait un effet On-Off (je la vois, je la vois plus). Le cocktail des deux nous donne la bonne localisation et le bon timming
Taux de réussite: 20%, Taux de satisfaction:100%
La claque assassine: Faire un très ample revers de la main, tout en accélération. Technique à utiliser sur des victimes navigantes ou statiques(posée). Le but est de la fritter du bout des doigts, la mouche se claque sur les ongles. L'effet est dévastateur,  le diptère a généralement le Q ou la tête qui explose. (même si c'est pas toujours le cas, elle ressort rarement indemne..)
 Taux de réussite: 33%, Taux de satisfaction: variable, entre 50 et100% (selon son degré de sadisme et l'état dans lequel la mouche ressort de cette attaque)
Le clap imparable: Bon, c'est très crade comme technique, mais c'est imparable comme son nom l'indique.. La mouche est posée, on place une main de chaque côté d'elle, et on applaudit. Tout le secret réside dans le fait que le clap doit survenir une douzaine de cm plus haut que la mouche. (on déclenche le mouvement à une altitude zéro pour finir à +12). La mouche qui voit bien qu'elle va se faire écrabouiller s'envole, mais finit par se faire cueillir un peu plus haut car elle n'avait pas prévu cette botte secrète. On est quitte pour aller se laver les mains après.
 Taux de réussite: 100%, Taux de satisfaction:10%
Mise en environnement favorable: ouvrir la porte de sa salle de bains, et contraindre la mouche à s'y déplacer. Une fois qu'elle y est, refermer la porte et prendre tout son temps, de toute façons elle est cuite. Toutes les techniques peuvent être tentées. Mais dans cet endroit, je préfère m'équiper d'une de mes armes favorites: la tongue! C'est encore plus rigolo que toutes les parties de jokari qu'on a pu faire un jour. Ne pas frapper trop fort si on veut que la partie dure un peu.. Attention, on est vulnérable dans cette position
 Taux de réussite: 100%, Taux de satisfaction:100%

J'en rêve:
Il paraît qu'il existe un produit commercial qu'on met sur les encadrements de portes et de fenêtres pour que les mouches passent leur chemin... si jamais qqu'un trouve ce que c'est.
Un produit agricole qu'on met sur les murs extérieurs, la mouche ne tient pas une demi seconde avant de crever. Je ne connais pas le nom du produit, je sais juste que ça existe et que ça marche (je l'ai vu de mes yeux)..

Pour les perce-oreilles, que nous on appelle fourchettes, il faut savoir qu'ils nichent dans les trous minuscules du bois, et n'aiment pas la lumière, donc il faut tout boucher et vernir avec du fluo de préférence, je plaisante mais ce serait l'idéal, mais tout en sachant que c'est comme les cocos, les coccinelles, ce sont des prédateurs des pucerons et c'est utile, leurs fourches ne pincent pas en plus.

Evite donc les tas de feuilles, de bois, de débris divers et végétaux, il faut aussi éviter les cordes de bois autour de la maison, et comme je te l'ai dit plus haut, vérifie l'étanchéité de toutes tes ouvertures. Il faut prendre le temps de secouer tous les vêtements qui sèchent dehors, et tous les objets que tu rentres chez toi.

Ce que tu peux faire c'est prendre une boîte de conserve plate comme à sardines ou thon ou anchois etc et tu la remplis d'eau, et tu lisses le tour avec du beurre d'arachide, ça les attire, ils montent et se noient, ça tu mets devant tes portes et fenêtres, tu n'en auras plus dans la maison.

Mais le mieux c'est de prendre un carton, de faire plein de trous, d'y mettre de l'herbe coupée, des copeaux de bois, bref un tas de végétaux secs, et ils rentrent dedans pour dormir, alors tu les transportes dans ton jardin ou celui du voisin et ils iront manger les pucerons, on peut aussi avec des fruits abîmés, tu peux aussi je l'ai lu, mettre autour des arbres si tu en as, du carton gondolé, le gondolage face sur l'écorce et tu le noues, parait que c'est bien, ils descendent plus lol.

J'espère que tu comprendras que je suis écolo et que je préfère que tu les jettes chez le voisin plutôt que la noyade mais bon ils n'ont pas à envahir ton domaine, chacun chez soi c'est de bonne guerre, essaie les pièges et donne de tes nouvelles, enfin de tes perce-oreilles car ça s'appelle perce et pas pince


Liens commerciaux :

PUBLICITÉ


Présentation

››

Visitez :

Coup de coeur :

Par thèmes :

DÉCOUVREZ...

Site Meter